LES PHOTOS VERTICALES


La photo verticale est utilisée à des fins techniques. Elle sert à l’élaboration de plans (quartier, cimetières…), d’aide aux études d’implantations (routières, complexes immobiliers, PLU...). La précision peut atteindre 1 pixel = 2 cm soit 5 fois plus précis que  Google.

Ces photos pourront être redressées et mises à l’échelle pour la réalisation de Photoplans ou OrthoPhotoplans.


Par assemblage, ces photos peuvent couvrir plusieurs Km2.

Notre avion est équipé d’un pilote automatique de dernière génération et d’une trappe spéciale pour obtenir une verticalité parfaite et effectuer un cadrage précis.

La très haute définition permet de réaliser des agrandissements de plusieurs dizaines de M2.

LES PHOTOS OBLIQUES


Les photos obliques se prennent par avion, hélicoptère, ballon captif, et drone et permettent de mettre en valeur les bâtiments industriels ou commerciaux, les communes, les zones d’activité, les chantiers, les aménagements urbains, le patrimoine architectural et touristique etc…


La photographie oblique est l’outil idéal utilisé pour la communication et l’information.

Nous possédons la dérogation préfectorale obligatoire de survol à basse altitude des agglomérations.


NOS MOYENS AERIENS

Importante réactivité :

Basés à Lesquin et parfaitement autonomes car nous possédons notre propre moyen aérien (Cessna 172), nous pouvons décoller à tout moment de la journée ce qui nous permet de maîtriser au plus juste le coût des reportages, d’optimiser et d’anticiper chaque vol pour aller au devant des besoins de nos clients.

Privilégier le choix d’un PRESTATAIRE LOCAL

La qualité des prises de vues dépend surtout des conditions météorologiques.

Car même avec le meilleur matériel photo du monde, même par très beau temps, il est fréquent que dans notre région, le manque de limpidité de l’air compromette sérieusement le résultat. Il faut donc privilégier le choix d’un prestataire local qui possède son propre moyen aérien et peut se déplacer sur votre lieu de prises de vues en quelques minutes.

Basés sur l’aéroport international de Lille Lesquin, quelque soit l’endroit de la région Nord Pas de Calais où nous devons faire les prises de vues, nous y sommes en moins de 30 minutes et dès le décollage, nous avons visuellement une réelle idée des conditions de visibilité que nous rencontrerons arrivés sur votre site (exemple Valenciennes: 11 mn de vol, Dunkerque: 22 mn, Hesdin: 23 mn, Bapaume:17 mn, Lens : 7 mn

AUTRES MOYENS AERIENS

Nous adaptons nos moyens de prises de vues en fonction des demandes et utilisons entre autre :

  • Hélicoptère (en location)
  • Drone
  • Ballon captif
  • Vidéo aérienne
  • Time laps

LA SECURITE

 c’est le plus important :

 Sécurité pour les vols photos et hauteur de vol à respecter

Le choix du moyen aérien est prépondérant pour la réalisation des prises de vues aériennes.
Selon le type d’appareil utilisé et la hauteur de vol, la sécurité des biens et des personnes peut être mise en danger et c’est pour cela qu’une dérogation Préfectorale de vol à basse altitude au dessus des agglomérations doit être obtenue par le prestataire
Cette dérogation préfectorale obligatoire n’est jamais accordée aux ULM ni avions d’aéroclubs. Elle est accordée annuellement aux avions et hélicoptères selon des critères précis (MAP, DNC, pilote avec licence professionnelle etc…) et permet de descendre à 500 mètres de hauteur au lieu de 1500 mais en cas d’arrêt du moyen de propulsion, l’atterrissage soit toujours possible en dehors des agglomérations.
Ce qui est possible pour un avion dont la finesse (capacité à planer) est d’environ 10 fois la hauteur de vol
Ce qui est souvent impossible pour un hélicoptère dont la finesse varie de 1 à 3 (selon le type d’hélico) donc pouvant planer au maximum 3 fois sa hauteur.
En résumé, à 500 mètres au dessus d’un centre ville une panne qui survient à un hélicoptère à cette altitude le conduirait à se poser dans un rayon maximum de 1500 mètres aboutissant certainement à des pertes humaines et matérielles alors que l’avion pourrait planer et se poser à 5 Km et donc en dehors de toute habitation.
Excepté en périphérie de la ville, les hélicos devraient voler au moins à 1500 mètres de hauteur ce qui ne permet plus d’assurer une bonne qualité de prises de vues même en utilisant les plus puissants téléobjectifs.
 
Une société de l’est de la France s’est vue interdite de vol dans le Pas de Calais en 2000 pour avoir transgressé cette réglementation au mépris de la sécurité la plus élémentaire.
 
Le 28 juillet 2004, un pilote expérimenté (11 000 H de vol) s’est tué avec le photographe suite à une panne de son hélicoptère en périphérie de Lille. Son professionnalisme, la majoration de l’altitude minimum et la prise de conscience du handicap de vol plané de son hélico lui permit de sortir de la zone habitée et de ne provoquer aucun dommage humain parmi les personnes au sol.

Les tracés de vols peuvent être enregistrés par GPS. N’engagez pas votre responsabilité et exigez ces tracés auprès de vos prestataires


AGRANDISSEMENTS

Nos appareils photographiques professionnels (21 et 36 millions de pixels) nous permettent de réaliser des agrandissements de plus de 3 mètres de large.


NOS AUTORISATIONS ADMINISTRATIVES

Extrait de la dérogation préfectorale

QUI SOMMES NOUS ?

Des photographes professionnels au service des clients publics et privés depuis 1995 (anciennement Phot'R), nous employons les moyens les plus écologiques pour réaliser les prises de vues aériennes.

Seuls photographes aériens autonomes de la région Nord- Pas-de-Calais avec certificat de navigabilité, habilités par la Direction de l'Aviation Civile et les Préfectures pour effectuer des prises de vues à basse altitude au dessus des agglomérations.

Facebook IconNous retrouver sur Google+